Chemin Vingt-Trois

De Wiki - Braine-l'Alleud .

Version du 10 avril 2019 à 15:00 par Germain (Discuter | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

Voir aussi Chaussée de Tubize, Rue d'Alconval

Voir sur Google Maps

Années 50: en pleine guerre froide, construction d'un abri antiatomique à Braine-l'Alleud. (Source : Voir l'article du Soir du 9 avril 2001)

1958: au lendemain de l'Exposition universelle, le ministère de la Culture dépose les premières oeuvres d'art dans le bunker. Rapidement, tout l'abri est réquisitionné. (Source : Voir l'article du Soir du 9 avril 2001)

1989 : en poussant la porte de l'inattendu: Braine-l'Alleud, refuge d'oeuvres d'art en cas de conflit atomique. Voir l'article du Soir du mardi 25 juillet 1989.

1995: la Communauté française devient propriétaire du bâtiment, lequel conserve sa fonction d'entrepôt d'oeuvres d'art. (Source : Voir l'article du Soir du 9 avril 2001)

1999 (décembre) : premier constat des dégâts. C'est probablement une défaillance du système d'air conditionné qui est à l'origine de la prolifération de deux champignons, l' Aspergillus glaucus et l' Aspergillus restrictus. Un premier inventaire fait état de deux cents oeuvres endommagées sur les trois mille qui sont entreposées à Braine. On procède à quelques mesures d'urgence: déblayage des salles, réparation du compresseur... (Source : Voir l'article du Soir du 9 avril 2001)

2000: faute de moyens et de locaux appropriés, le travail de restauration est arrêté. (Source : Voir l'article du Soir du 9 avril 2001)

2000(5 avril) : rencontre entre les ministres Richard Miller et Rudy Demotte. Ils conviennent de trouver une solution aussi vite que possible: engagement d'une restauratrice, inventaire et restauration des oeuvres, transfert de ce patrimoine vers un lieu plus adapté. Probablement le musée des Arts contemporains (Mac's) de Grand-Hornu. (Source : Voir l'article du Soir du 9 avril 2001)

2000 : dans l'abri antiatomique, l'art n'était pas à l'abri. Voir l'article du Soir du vendredi 28 avril 2000

2001 : trois mille oeuvres d'art appartenant à la Communauté française croupissent dans un bunker de Braine-l'Alleud. Elles vont être restaurées puis transférées dans un lieu mieux adapté. Voir l'article du Soir du lundi 9 avril 2001.

2019 (10 avril) : l’abri antiatomique en vente ? Pas tout de suite...Voir l'article de La DH du mercredi 10 avril 2019

L'abri antiatomique. Photo : Etienne Wilmet.
1999. Article paru dans Vers l'Avenir - Brabant wallon du 1er septembre 1999. Collection : Jean-Marie Ancart.
L'abri antiatomique. Photo : Etienne Wilmet.
Photo : Frédéric Dassy.
Outils personnels
Navigation
Territoire et nature: