Rue Pierre Flamand

De Wiki - Braine-l'Alleud .

Voir aussi : Esplanade Lieutenant-Général Baron Snoy, Rue Jean Volders, Avenue de la Belle Province, Ligne 115, Institut Saint-Jacques, Avenue Saint-Jacques, Sentier Scolasse, Cimetière du Centre, Rue de la Colonelle, Rue Baty Gigot, Clos de la Masserée

Voir sur Google Maps

La rue Pierre Flamand portait avant 1947 le nom de rue de l'Estrée.

L'Estrée est un nom d'origine gallo-romaine. Il provient du latin "strata" qui veut dire "route empierrée". La rue de l'Estrée est selon Tarlier et Wauters un chemin royal, la continuation sans doute du chemin royal passant par Lillois venant de Nivelles et se rendant à Bruxelles par Alsemberg.

Le nom de Pierre Flamand lui a été donné afin de commémorer les 35 ans de mandat communal de Pierre Flamand (socialiste).

Pierre Bousson:"El moncha del commune se trouvait au pont "Picavet" soit tout en haut de la rue Pierre Flamand. L'endroit grouillait de rats. Le soir, à la lampe de poche, on allait les tirer à la .22 long riffle. J'y allais souvent avec mon collègue Lucien Buekens et son beau-frère pompier Léon MONTOISY. On faisait de fameux cartons. "

1961 : déplacement du monument aux morts 1914-1918 de la place du Môle à la Rue Pierre Flamand devant le cimetière du Centre.

1961 : la "nouvelle" gendarmerie remplace les anciens bâtiments de la Rue Jules Hans.

1986 (début mars): ouverture de la circulation Rue de la Colonelle.

1988 : ouverture de l'Avenue de la Belle Province, nouvelle voirie entre le Pont Courbe et la rue Pierre Flamand.

2003-2004 : construction de la résidence "Atrium".

2004 (6 juillet) : passage du Tour de France.

2011 (à partir du lundi 7 mars) : travaux d'égouttage (Voir sur Zoom Région du 30 novembre 2010) au niveau du carrefour avec la Rue de la Colonelle et du clos de la Maserée. Des déviations provisoires sont installées. Voir sur Vaba.

2011 : l'occupation de l'ancienne gendarmerie était gratuite. Voir l'article de la RTBF du 5 avril 2011

2011 (décembre) : se déguiser reste très top. Voir l'article de Vers l'Avenir du mercredi 28 décembre 2011

2017 (mai) : des inquiétudes pour l’avenir du SPF Finance de Braine-l’Alleud. Voir l'article de La Nouvelle Gazette.be du 13 mai 2017

2017 (août) : l'ancienne gendarmerie n'est pas oubliée par le fédéral. Voir l'article de La Dernière Heure du lundi 28 août 2017.

 8 : Lili Rose (Prêt-à-porter féminin,bijoux et accessoires) tenu par Jessica Vlaminck et Laura Montebello. Tél : 02 387 51 24
   : Espace Coiffure Daphné. Tél : 02.387.52.55
   : Librairie du Coin. Tél : 02.385.28.81
15(2016): Pizza Planète (pizza et pâtes à emporter). Tél: 02/387.06.16. Voir http://www.pizza-planete.be.
22 : Braine Optic. Voir : http://www.brainoptic.be/
32(depuis 1966) : Clerbois  (Entreprise de tailleurs de pierres). Voir : http://www.clerbois.be/
37(1968): La Brainoise (Société Mutualiste Neutre).
39(1960): Marcel Derycke (Ferronnerie d'Art et du Bâtiment).
41(1983) : Coiffure Mambourg. Tous les soins de beauté pour la chevelure.
43(1968): Marcel Gelline: pompes funèbres (deuils,cercueils, couronnes)
  (1974): Mayné, successeur de Marcel Gelline (Pompes funèbres générales). Tout ce qui concerne la mortuaire. En face du cimetière.
103(1950): boulangerie de l'Estrée chez Léon Loiseau.
154(1991): Brainelec (Matériel électrique,électroménager,TV,Hi-Fi,radio,chauffage électrique,...)
   Carabosse (Déguisements, farces et attrappes, feux d'artifice,...). Voir : http://www.carabosse.be/
185: Le Savetier JD Archerie (Arbalètes,cordonnerie médiévale,...). Site web : http://www.lesavetier.com/
194(1960) : Louis (coiffeur). Ancien premier chez M.Raymond, avenue Louise à Bruxelles.
205(1999/2002/2005): Verly Décor (Papiers peints,tissus,tentures,couvre sols,luminaires,carpettes,peintures,...)
229 (1991) puis 231 : Christian Hublau (Terrassements,démolitions, aménagements,...). Voir : http://www.hublau.be/
Vers 1986 : célébration du 11 novembre. Collection : Claude Durys.
1938: publicité parue dans l'Annonce brabançonne. Collection : Véronique Denis.
8 juin 1928. Collection : Brania.
20 avril 2011. Au 32, l'entreprise Clerbois (tailleurs de pierres).Photo : Piraux Jean-François.
1960: en-tête de facture de Marcel Derycke au 39. Collection: Jean-François Piraux.
1963 : en-tête de facture de Marcel Gelline au 43. Collection : Brania.
5 juillet 2012. Au centre, la chapelle Saint-Joseph, construite peu après 1900 en briques rouges. Les anciens propriétaires étaient monsieur et madame Chabeau-Jadin. Ils en assuraient un excellent entretien. Elle appartient à la Fabrique d'église depuis 1996. Source et pour en savoir plus : "Les chapelles de la région de Braine-l'Alleud" par André Crickx (Chirel Braine-l'Alleud - 1999). Photo : Jean-François Piraux
Brigade des années 1960-1970 devant la Gendarmerie. Ma Dlch: "Mr Dessart à l'extrême gauche.Au milieu, le commandant Monsieur Michel. 2ème rangée : en partant de la gauche, le 2ème, Mr Delvingt, le 3ème Mr Laurent, le 4ème mon papa Mr Delchambre et le 5ème Mr Ravelingien." Collection : André Allard.
27 décembre 2009 (photo : Jean-François Piraux). A droite, l'ancienne "Gendarmerie" et le bâtiment du ministère des Finances. A gauche, le cabinet des docteurs Christian Croquet et Marie-Eve Flamme au 87.
16 février 2010. Photo : Piraux Jean-François
1936: 2 maisons (99 et 97 actuellement) de la rue de l'Estrée (aujourd'hui Pierre Flamand) vues depuis le jardin de l'actuel restaurant grec "Le Poséidon", chaussée d'Alsemberg. Sur la photo: Piraux Maurice. Collection : Castiaux Simone.
Vers 1975 : arrière du bâtiment des finances. Dia : Firmin Piraux.


Avant 1910: rue de l'Estrée (depuis 1947, rue Pierre Flamand). Sur le pont (terminé en 1886) passait le train de Clabecq à voix unique. La rue est un ancien diverticulum, l'encaissement d'un chemin constitue une preuve de son ancienneté. Collection : Jean-Marc Wautier.
Carte postée en 1906. La rue de l'Estrée est devenue rue Pierre Flamand en 1947. Le pont du chemin de fer reliait la gare de Braine-l'Alleud à celle de Clabecq. La ligne fonctionna de 1885 à 1959. Collection : Jean-Marc Wautier.
1930. Francine Randoux: "Maman". Collection : Francine Randoux.
Facture du 15 avril 1933 des frères Navernes (bois de construction), rue de l'Estrée (actuelle rue Pierre Flamand). Collection : Brania.
A droite, l'avenue de la Belle Province, ouverte en 1988. 16 février 2010. Photo : Jean-François Piraux.
1979 : à gauche, l'immeuble des contributions et plus loin, le bâtiment de la gendarmerie. Photo d'Alain Senterre
2003 : construction de la résidence "Atrium".
20 août 2009. Photo : Piraux Jean-François.
8 juillet 2010. Photo : Piraux Jean-François.
6 juillet 2004, passage du Tour de France sous le pont. Pour accueillir la caravane, sur le pont, le dragon de l'Estrée et les géants: Léon "Tauti", Marie "Armand", Frénois 1er, Frénoise et ?. Photo : Jean-François Piraux.
Collection : Brania.
6 août 2013: réfection de la voirie. Photo : Jean-François Piraux.
8 juillet 2010. Photo : Piraux Jean-François.
Carrefour avec la Rue Jean Volders. A gauche, le café "La petite Licorne".
8 juillet 2010. Photo : Piraux Jean-François.
8 juillet 2010. Photo : Piraux Jean-François.
Fin des années 1970: vue depuis la Rue Jean Volders. Photo : Jean Bosse. Collection : Brania.
Vers 1960. Avec le chapiteau de la "Viole" de l'Estrée, au carrefour entre la Rue Jean Volders et la rue Pierre Flamand. Collection : Alain Houdart.
1956. Au fond à gauche,la Rue Baty Gigot et l'abri de la Position défensive antichars. Collection : Léon Loiseau.
1950, au 103. (Source du numéro : Olivier Mortier). Collection : Brania.
Fin des années 1970. Photo : Jean Bosse. Collection : Brania.
11 août 2018. Photo : Jean-François Piraux.
Fin des années 1970. Photo : Jean Bosse. Collection : Brania.
13 juillet 2018. Photo : Jean-François Piraux.
Fin des années 1970. Photo : Jean Bosse. Collection : Brania.
15 juillet 2018. Photo : Jean-François Piraux.
18 décembre 2010. Photo : Piraux Jean-François.
Fin des années 1970. Photo : Jean Bosse. Collection : Brania.
15 juillet 2018. Photo : Jean-François Piraux.
Fin des années 1970: passage sur la Légère Eau. Philippe Buchelot:"Petite remarque à propos des saules que l'on voit à droite de la photo. Au fond, on discerne les deux bâtiments du moulin Sibllle (son nom au XIXème siècle) ou moulin Dufrasne (jusque fin des années 1950). Un bief du moulin avait été creusé de la Légère Eau qui fut voûtée lors de la construction de la chaussée d'Alsemberg en 1834 vers cette roue à aubes située latéralement à la maison du meunier et passait au pied des saules visibles sur cette photo. La maison fut prolongée vers Braine avant 1840 (voir plan cadastral Vandermaelen) et les deux parties de bâtiments englobaient la roue à aubes. Plus tard, le bief fut abandonné et l'électricité servit alors de force motrice." Photo : Jean Bosse. Collection : Brania.
Début mars 1986 : ouverture de la circulation Rue de la Colonelle. Vue depuis la rue Pierre Flamand .Au fond la chaussée d'Alsemberg.
Fin des années 1970: passage sur la Légère Eau et vue sur l'Avenue de l'Estrée et sur un abri bétonné de la position défensive antichars de Braine-l'Alleud. Photo : Jean Bosse. Collection : Brania.
11 août 2018. A gauche, la Légère Eau et à droite le Clos de la Masserée. Photo : Jean-François Piraux.
Fin des années 1970. Photo : Jean Bosse. Collection : Brania.
6 mars 2011. Photo : Jean-François Piraux.
10 juillet 2017. Photo : Jean-François Piraux.
Fin des années 1970 : au carrefour avec la rue Coniche. Photo : Jean Bosse. Collection : Brania.
13 juillet 2018. Photo : Jean-François Piraux.
Fin des années 1970. Photo : Jean Bosse. Collection : Brania.
6 mars 2011. Photo : Jean-François Piraux.
1991. Voir aussi : Voir : http://www.hublau.be/. Collection : Josiane Pierart.
10 juillet 2017. A gauche, la rue du Chevreuil. Photo : Jean-François Piraux.
Outils personnels
Navigation
Territoire et nature: