Rue de la Gare

De Wiki - Braine-l'Alleud .

Voir aussi Gare de Sart-Moulin, Chaussée de Tubize, Rue du Four, Bleu de Sart-Moulin, Contournement ouest, Petite rue de la Gare, Rue Marius Wauthier, Ligne 115

Voir sur Google Maps

Longueur : 761 mètres, améliorée en 1971.

Doit son nom au fait qu'elle mène à la gare de Sart-Moulin qui se trouve sur l'ancienne ligne de chemin de fer Braine-l'Alleud - Tubize. (Source : "Braine-l'Alleud - Origine des noms des lieux-dits et des rues" par Gaston Philippe (Editions Quorum - 1997)

2011 (29 avril) : une maison quasi détruite par un incendie. Voir l'article de Vers l'Avenir du lundi 2 mai 2011

2011 (2 mai) : un "Fort Chabrol", rue de la Gare. Voir l'article de Vers l'Avenir du mardi 3 mai

2011 (décembre) : "Fort Chabrol" à Braine-l’Alleud: 9 ans de prison pour l’auteur récidiviste. Voir l'article de vers l'Avenir du vendredi 16 décembre 2011

Carrière de grès de Sart-Moulin en 1781. Photo (d'une partie d'un plan) parue dans l'Echo du Hain n°71 d'octobre 2009.
1810. Philippe Buchelot :"Extrait du plan de Wauthier" .Collection : Philippe Buchelot.
1839. Philippe Buchelot : " A droite, la ferme de la Tour, la parcelle 659 en bordure de la rue de la gare actuelle, n'est autre que le Bleu de Sart Moulin alors propriété de Jean-Baptiste Pieret (1790-1877) époux de Pétronille Decuyper (1792-1888). Le bâtiment (parcelle 664) est alors le moulin à eau qui anime une cartonnerie fabrique de papier alors active et sous la direction de Jean-Baptiste Hanssens. Le bâtiment juste à droite, hélàs resté en blanc (parcelle 665) n'est autre que l'ancienne verrerie, devenu alors le pensionnat du maître d'école Eugène Dufresny (né à Louhans, département de Saône-et-Loire France le 26 avril 1802 et arrivé en 1829 à Braine-l'Alleud) alors propriété avec le parc voisin du bourgmestre Edouard François Gouttier (1789-1850). La brasserie Guillaume et l'auberge du Soleil d'Or sont englobés dans une parcelle unique G 257. La ferme Cap bien connue, est alors une bâtisse adossée aux anciennes fosses à grès rouge, détenue par un voiturier (on dirait aujourd'hui camionneur) nommé Alexis Machiels. La parcelle A 715 le café du centre du siècle suivant est une ferme et un estaminet appartenant à Edouard Pieret (branche cousine des Pieret du bleu)." Collection : Philippe Buchelot.
Carte postée en 1906. Collection : Brania.
Carte postée en 1905. Lavage du sable en bordure du Hain à Sart-Moulin.
25 février 2018. Un perré, mur en pierre sèche, juste avant l'assisse de l'ancienne Ligne 115, à droite. Photo : Jean-François Piraux.
Photo Ph. Buchelot prise en 1972.
Collection : Josiane Pierart.
Maison Pieret - Demanet rebâtie en 1887-88. Collection : Jean-Marc Wautier.
Collection : Brania.
8 mai 2011. Photo : Jean-François Piraux.
8 mai 2011. Ferme Cap bâtie en 1819 par Joseph Machiels, ensuite occupée par la famille Messens - Machiels. Photo : Jean-François Piraux.
8 mai 2011. Photo : Jean-François Piraux.
Collection : Jean-Marc Wautier.
8 mai 2011. Photo : Jean-François Piraux.
25 décembre 2017. Photo : Jean-François Piraux.
Philippe Buchelot:"Café chez Clotilde à l'enseigne de " La Clé d'Or" qui était un cabaret colombophile. A côté de la ferme Heymans, autrefois brasserie, se trouvait à l'époque napoléonienne une belle auberge, dont l'enseigne était " Au Soleil d'Or " et était la propriété des frères Guillaume, dont Henri Guillaume était brasseur et son frère Célestin le tenancier d'auberge. Le vieux Sart-Moulin était dès ces temps-là bien animé, avec l'ancienne verrerie, la teinturerie du Bleu (famille Pieret), le moulin à grain et les fosses à grès. Il y eut même une fortification sommaire, dans une carrière, au chemin vers Alconval." Collection : Jean-Marc Wautier.
Collection : Jean-Marc Wautier.
25 décembre 2017. Photo : Jean-François Piraux.
Outils personnels
Navigation
Territoire et nature: