Rue des Trois Apôtres

De Wiki - Braine-l'Alleud .

Voir aussi : Rue des Fossés, Eglise Saint-Etienne, Rue Sainte-Anne, Rue de l'Ancien Bourg

En 1841, la rue se nommait rue Neuve puis rue des Merciers et depuis 1887, rue des Trois Apôtres.

En 1839, on construisit sur le grand jardin,le presbytère actuel. Vers la même époque, le conseil de fabrique vendit 3 parcelles de ce lieu aux "Trois Apôtres", c'est-à-dire MM.Nicaise, Larcin et Mercier. Ce nom de "Trois Apôtres", selon certains anciens Brainois, au fait que les trois acheteurs dont question ci-dessus étaient trois amis assez portés sur la dive bouteille. (Source : "Braine-l'Alleud - Origine des noms des lieux-dits et des rues" par Gaston Philippe (Editions Quorum - 1997)).

En 1858, Jean-Baptiste Bodenghien fait construire une forge de maréchal-ferrant et sa maison d'habitation au milieu de la rue. Sa propriété jouxte le grand jardin de la cure de la paroisse Saint-Etienne.

En 1865, le Curé Adolphe Hoofs fait bâtir un vaste atelier pour y stocker des matériaux provenant des travaux de transformation de l'Eglise. Ce pavillon aux vastes verrières regardant vers la place Abbé Renard actuelle (alors appelée rue Sainte-Anne à partir du croisement avec la rue des Trois Apôtres) servit durant toutes les années des travaux de 1865 à 1886. Avec l'achèvement de la rénovation de l'Eglise et le décès du Curé-Doyen Hoofs qui surviennent la même année, l'atelier est désaffecté et il est démoli dans les années suivantes.

Début du XXème siècle : tous les Brainois appelaient la rue des Trois Apôtres, la rue du "Marchaud" parce qu'y était installée la forge des frères Bodenghien, maréchaux-ferrants de leur état. On y ferrait les chevaux de trait qui firent la gloire des écuries de la région pendant des décennies.

Début des années 1980 : création de la première rue piétonnière brainoise.

 3(1984): Boutique Frimousse (Seconde main et neuf: vêtements enfants et futures mamans,jouets,livres,accessoires,...)
  (déjà en 2001): salon de coiffure "Griff"(dames et messieurs)
 5(1984): Sport-Troc (Seconde main sport: vente-dépôt d'articles de sport neuf et seconde main)
  (1989): Bio-Nature : votre maison au naturel 5Peintures,produits d'entretien,cosmétiques,lampes à huiles,papier recyclé,...)
 7: OXFAM, magasin du monde. Voir : http://www.oxfammagasinsdumonde.be/2010/09/magasin-du-monde-oxfam/
13 (ouvert le 13 juillet 2010/fermé en 2012): "Les 3 Apôtres" (restaurant). Voir : LES 3 APOTRES
Vue depuis la Rue Sainte-Anne.
La forge des frères Bodenghien, rue des Trois Apôtres, au début du 20ème siècle. La personne avec un chapeau sur la tête et qui tient un cheval est "Binbinche" guide au Lion de Waterloo. Dans le fond, on aperçoit le char à banc pour les touristes qui se rendaient de la gare de Braine au Lion
Collection : Wautier Jean-Marc.
La rue des Trois Apôtres en 1970.
1980. A droite, la cabine "Haute tension". Au fond la Rue des Fossés. Photo: "L'Alleu"n°1 de 1980.
Photo : Marc Dupire. Collection : Jean-Marc Wautier.
1979. Collection : Josiane Pierart.
1987. Photo du dépliant "Promenades à Braine-l'Alleud". Collection : Josiane Pierart.
25 juillet 2010. Photo : Piraux Jean-François.
Juillet 2007. A l'avant-plan, la Cure et le parking de la Cure. Photo : Paris-Match.
Photo : Oxfam.
Collection : Jean-François Piraux.
1980. Photo: "L'Alleu"n°1 de 1980.
Photo parue dans "Le petit bugle" numéro 9 de juillet 1982.
1980. Collection : Brania.
Début des années 1980. Photo : Amicale Close-Up. Collection : Brania.
8 juillet 2010. Photo : Piraux Jean-François.
1997. Aquarelle de Jacques Eggermont. Collection : Brania.
Avril 2017. Photo : Baudouin Leruitte‎.
Avril 2017. Photo : Baudouin Leruitte‎.
Guide communal 2001/2002. Dominique Manandise (17 octobre 2019): "Il existe toujours et avant ils étaient rue Schépers. Sophie pour les dames et son frère Férid pour les hommes." Collection :Josiane Pierart.
25 juillet 2010. Photo : Piraux Jean-François.
6 août 2020. Photo: Jean-François Piraux.
Outils personnels
Navigation
Territoire et nature: